Juillet sans plastique : avec l’équipage du Vortex SwimJuillet sans plastique : avec l’équipage du Vortex Swim

Texte & Photos: icebreaker x Vortex

5 juillet 2019

Ça y est, l’odyssée du Vortex Swim a commencé ! L’équipage a levé l’ancre pour explorer les eaux polluées du Pacifique et sensibiliser à la pollution par le plastique dans nos océans. Nous avons pu parler à l’équipage à l’occasion du mois de juillet sans plastique. Nous avons découvert que ces écologistes passionnés s’engageaient individuellement pour protéger la planète, en faisant de petits gestes pour la nature. Attention, spoiler : quand on parle d’éviter le plastique à usage unique, il s’agit de bien plus que de refuser les sacs plastique.

Corbin Marshall, États-Unis, photographe/vidéographe
Que faites-vous concrètement pour la nature ?
Je ramasse des montagnes de déchets tout au long de la journée, et j’essaie d’être un consommateur conscient de ses choix.
Meilleure astuce anti-plastique :
Acheter local, par exemple sur les marchés de producteurs.

Juliette Humer, États-Unis, spécialiste des microplastiques
Que faites-vous concrètement pour la nature ?
J’emprunte, j’achète des vêtements d’occasion ou éthiques et conçus de manière durable, j’achète ma nourriture pour la semaine au marché local, avec mes propres sacs et je cuisine pour mes amis afin de contrecarrer l’impact des aliments vendus avec des emballages au supermarché.
Meilleure astuce anti-plastique :
Je ne me déplace jamais sans ma tasse, ma paille, mes ustensiles et mes récipients.

Hannah Altschwager, Australie, responsable opérations et communications
Que faites-vous concrètement pour la nature ?
Ma participation au projet m’a énormément appris sur la pollution par le plastique ; elle m’a poussée à utiliser davantage de substituts naturels et à acheter des vêtements durables avec des tissus naturels.
Meilleure astuce anti-plastique :
Cherchez ce que vous pouvez fabriquer chez vous afin de remplacer les objets en plastique, et ayez toujours sur vous des ustensiles réutilisables.

Adam Hill, Royaume-Uni, photographe/infirmier
Que faites-vous concrètement pour la nature ?
Je m’efforce de repenser aux choix faciles, un peu conditionnés que nous faisons tous inconsciemment avec les produits de consommation courante, et je les remplace par des alternatives écologiques.
Meilleure astuce anti-plastique :
Commencez par de petits pas : changez de rasoir, de dentifrice et, surtout, changez d’approche.

David Langdon, États-Unis, stratégie digitale et réseaux sociaux
Que faites-vous concrètement pour la nature ?
Je pense que tout est lié à nos choix. Chaque jour, je dois faire des centaines de choix, depuis les gens que je fréquente, jusqu’aux produits que j’achète. Je me suis fixé le défi de réfléchir aux effets de ces décisions, et à la manière de faire des choix en pensant à l’environnement, plutôt qu’à ce qui est le plus simple pour moi.
Meilleure astuce anti-plastique :
Plutôt que d’acheter des shampoings et des savons dans des bouteilles en plastique, pensez aux pains de savon sans emballage ou aux shampoings dans des contenants durables.

Claudia Müller, Allemagne, responsable marketing (équipe à terre)
Que faites-vous concrètement pour la nature ?
J’essaie d’écarter tous les objets contenant des plastiques à usage unique de ma vie quotidienne, afin de passer à des alternatives réutilisables et naturelles. J’emporte des ustensiles en bambou partout avec moi. Je n’achète que des vêtements composés de matériaux naturels ou recyclés/surcyclés, afin de réduire la quantité de microfibres rejetées dans les cours d’eau quand nous faisons des lavages.
Meilleure astuce anti-plastique :
La gourde ; j’en emporte une partout avec moi. En deux ans, je n’ai pas acheté une seule bouteille plastique.

Tyral Dalitz, Australie, second et responsable de l’expédition
Que faites-vous concrètement pour la nature ?
Comme ça fait cinq ans que je voyage, j’ai appris la frugalité. Je réfléchis à ce que j’achète et j’essaie de ne pas succomber à la dernière mode.
Meilleure astuce anti-plastique :
Emportez une tasse de café réutilisable avec vous.

Joshua Muñoz, États-Unis, photographe/vidéographe
Que faites-vous concrètement pour la nature ?
Depuis deux ans, j’ai arrêté d’acheter du poisson pêché ou élevé de manière non durable. Je suis également devenu beaucoup plus sensible aux plastiques à usage unique et à leur impact négatif sur la planète.
Meilleure astuce anti-plastique :
Acheter une brosse à dents en bois, c’est aussi simple que d’en acheter une en plastique.

"Start small: change your razor, change your toothpaste and more importantly, change your mind-set."

The Vortex Swim Plastic Free July

Drew et son bâton de crème solaire.

The Vortex Swim Plastic Free July

Adam et son rasoir écologique.

The Vortex Swim Plastic Free July

Hannah avec une paille réutilisable.

The Vortex Swim Plastic Free July

Yoav en train d’utiliser un emballage en cire d’abeille.

The Vortex Swim Plastic Free July

Tyral buvant dans son mug réutilisable.

The Vortex Swim Plastic Free July

Josh avec des bouteilles de shampoing et d’après-shampoing rechargeables.