EXPEDITION HAPPINESSEXPEDITION HAPPINESS

Mots: Selima Taibi
Photos: Felix Starck & Selima Taibi

20 avril 2017

« La routine est l'ennemi du progrès », n'est-ce pas?

J’ai rencontré Felix alors qu’il avait décidé de parcourir le monde à vélo pendant un an. Je me suis jointe à lui pendant quelques semaines en Nouvelle-Zélande. Son film au sujet de ce voyage : « Pedal The World » est devenu le documentaire le plus populaire des dernières années en Allemagne. Alors qu’il tourne des films, je suis une autrice-compositrice-interprète alors en plus de lancer mon premier album, j’ai composé la bande sonore.

Nous vivions à Berlin avec notre bouvier bernois quand nous avons eu l’idée pour notre nouveau projet : Expedition Happiness. » De retour à la maison, après nos voyages, cette ville créative, bruyante et sale nous énervait. Nous semblions tout avoir : l’amour, le succès, l’argent, un bel appartement, mais nous n’étions pas heureux. Nous avons commencé à nous poser des questions : Pourquoi Berlin? Pourquoi l’Allemagne? Et pourquoi nous établir si jeunes?

Lorsque nous avons vu un vieil autobus scolaire américain en ligne, notre décision était prise. Nous allions bâtir une petite maison sur roues et parcourir l’Amérique du Nord. Seulement quatre semaines plus tard, nous étions à bord d’un avion en direction des États-Unis avec beaucoup d’équipement vidéo pour tout documenter. Mais avant d’entreprendre notre voyage, il nous fallait transformer cet autobus de 12 mètres en VR. En trois mois, nous avons retiré les sièges et construit des meubles.

Nous avons même fait nous-mêmes les travaux d’installation de l’énergie solaire, de la plomberie et de la céramique de la douche. Nous avons eu beaucoup de problèmes, puisque nous ne savions pas du tout ce que nous faisions. Nous étions fatigués à cause du travail. Et, nous avons eu beaucoup de contretemps, comme un trou géant dans le plancher ou un plafond qui coule. Mais, nous ne regrettons rien parce qu’à la fin notre « appartement » sur roues comme nous l’appelons a été beaucoup plus que VR. Il a été notre maison.

Ensemble, avec notre chien Rudi, nous avons entrepris notre plus grande aventure à ce jour. Nous avons traversé le Canada et conduit de l’Alaska au Mexique. Nous avons vu des loups, des orignaux et un grizzly à quelques mètres de l’autobus. Nous avons parcouru des glaciers, des déserts et la jungle. Rudi a dû être opéré et les É.-U. nous ont d’abord refusé notre visa. Nous nous sommes réveillées devant le plus haut sommet de l’Amérique du Nord et nous avons dormi à 86 m sous le niveau de la mer, la plus basse altitude.

Le voyage en entier a ressemblé à un tour de montagne russe et parfois, c’était décourageant par moment; mais la nature et le fait d’avoir été ensemble nous ont toujours permis de retrouver notre équilibre. Puisque j’avais ma guitare et mon piano, j’ai pu composer des chansons sur notre voyage, saisissant l’inspiration au vol. Équipés de nos panneaux solaires, de notre toilette à compostage et nos réservoirs d’eau, nous étions prêts à tout. Nous n’avions pas à séjourner dans des campings et nous pouvions choisir les plus beaux endroits au milieu de nulle part. L’un de nos moments préférés a été de savourer mon gâteau au chocolat fraîchement cuit dans la solitude des Rocheuses. La combinaison parfaite d’être chez soi et à l’étranger en même temps!

À la fin, nous nous sommes rendu compte que voyager avec sa maison ne fonctionne qu’un certain temps. Nous avons la chance de rencontrer des gens extraordinaires tout au long du chemin. Le Mexique a été l’un des pays les plus amicaux et accueillants que nous avons visités. Nous avons été reçus dans des maisons et des familles presque tous les jours. Mais, nous n’étions pas avec nos familles et nos amis qui commençaient à nous manquer après un an sur la route. Nous réveiller tous les jours dans un endroit différent et conduire tous les jours commençaient à nous peser et nous étions prêts à revenir à la maison. Aller à la même pâtisserie tous les jours et nous établir ne nous semblaient plus une si mauvaise idée après tout. Et donc, nos voyages et notre quête du bonheur ne se sont pas terminés dans un endroit exotique à l’autre bout de la planète, mais autour de la table en Allemagne, avec nos familles pour Noël.

Le film sur notre voyage sortira au cinéma en Allemagne en mai; et le lancement international devrait avoir lieu plus tard cette année. Il s’agit d’un film entièrement indépendant et il raconte notre vision sans filtre de nos expériences tout en montrant des paysages époustouflants et en mettant en vedette une bande sonore émotive composée sur la route.

Suivez-nous sur Facebook et Instagram, et écoutez la bande sonore!

« NOUS AVONS PARCOURU DES GLACIERS, DES DÉSERTS ET LA JUNGLE. »

L’attrait des routes ouvertes est toujours très grand.

L’Amérique du Nord nous a rapprochés.

Notre cuisine allie des éléments du milieu du siècle et un aspect plus rustique.